Pour tout renseignement envoyez un mail à renovation@temple-saint-martin.org
Le chantier est ouvert Suivez les travaux par les photos à visionner mois par mois
Novembre 2021 Alors que sur la place Saint-Martin, tout autour du temple, les agents de la ville montaient les chalets du marché de Noël, les branchaient, les décoraient, que les commerçants s’affairaient à garnir leurs rayons, l’intérieur du temple bruissait d’une activité inhabituelle : il commençait sa longue mue intérieure, prévue de durer jusqu’à mi- 2023. Dès le 8 novembre, les entreprises investissaient le bâtiment pour démarrer les premiers travaux dans le quart sud-est de la salle : •démontage des éléments qui vont disparaitre à jamais : les sas, certains planchers récents, les boiseries latérales de la salle, les placards sous escaliers, •remisage des bancs, en attendant leur évacuation et leur restauration, •montage des échafaudages, la partie la plus visuelle et la plus spectaculaire de ces premiers travaux, •protection de tous les éléments qui ne seront pas démontés, mais restaurés sur place. Le diaporama de ce début de chantier est disponible en cliquant sur ce lien . La mission assignée aux entreprises intervenantes était que tous les éléments volumineux soient évacués et tout le gros matériel nécessaire soit approvisionné avant l’ouverture du marché de Noël, le 27 novembre. Mission accomplie ! Haut de page Décembre 2021 Les travaux d’enlèvement des enduits sont en cours sur le mur sud, côté place Saint-Martin. De nouveaux décors ont été découverts à l’endroit de la porte d’entrée. Un mystère à ce jour : à la place initiale de la chaire sur le mur côté de l’ancienne Banque de France un motif avec des chiffres a été mis au jour. Au 15 décembre, la phase de dépose des enduits sur la face côté place Saint-Martin laisse entrevoir des décors somptueux. Toute la façade, de la porte Sud à la niche axiale, est dégagée de son enduit ; chaque fenêtre a retrouvé son décor originel. La niche axiale, derrière la chaire, est scrutée plus encore que les autres zones du temple. L'obturation qui occultait la fenêtre de la niche axiale est également dégagée. Vous pourrez voir les photos de Décembre 2021 en cliquant sur ce lien . Haut de page Janvier 2022 Les motifs sont apparus lors de la dépose des enduits. Le travail long et minutieux de restauration des peintures a remplacé le grattage des couches de mortier. Au plafond, le travail sur le médaillon central est entrepris. La niche axiale, partie située derrière la chaire, réserve également des surprises. Vous pourrez voir les photos de janvier 2022 en cliquant sur ce lien . Haut de page Février 2022 Les premières fenêtres et l’oculus au dessus de la porte sud ont été déposés pour être restaurés en atelier. Les enduits sont encore dégagés et de nouvelles inscriptions sont apparues Les planches de la niche derrière la chaire ont été démontées. Le jour passe au travers de la fenêtre axiale sur la façade est, côté Hôtel de Ville. Côté Sud, le sas et la chaudière ont été démontés. Le conduit de fumée a été comblé par des travaux de maçonnerie. Sur les murs, le travail de fourmi se poursuit : recherche des enduits qui se décollent et consolidation, purge des zones fragiles, comblement des piquetages, application des enduits de finition. Vous pourrez voir les photos de février 2022 en cliquant sur ce lien . Haut de page Mars / Avril 2022 Le travail de comblement et de lissage des milliers de piquetages qui avaient servi à fixer l'enduit mortier du 19ème siècle, travail long et minutieux réalisé avec de petits pinceaux, s'est poursuivi durant les mois de mars et d'avril. Lors du retrait des enduits, des décors postérieurs aux peintures originelles et les complétant, possiblement début du 18ème siècle, ont été découverts, en particulier autour de la porte sud. Dans le même temps, il est apparu que les pilastres avaient été repeints en rose, ton grès, ainsi que des bandes horizontales en parties inférieure et supérieure des travées, dans la même teinte. Ces nouveaux décors et ces parties roses n'ayant pas été révélés lors de la travée-test en 2019, une demande nouvelle a été faite à la DRAC pour qu'elle précise et complète le parti de restauration qu'elle souhaitait retenir. Ce temps administratif a retardé quelque peu l'avancement du chantier, et la décision a été de restaurer également les nouveaux décors, tels que retrouvés. Depuis fin avril, la restitution des décors originels a repris. Le travail de nettoyage et de remise en peinture du plafond, moins spectaculaire que celui des murs et caché par le plancher de l'échafaudage, est encours. Haut de page Mai 2022 La 1ère phase de la tranche 1 approche de la fin. La restitution des peintures des tours de fenêtres se précise. Les pilastres sont roses, tout comme leurs chapiteaux et la partie inférieure des corniches. La surface du plafond est blanche avec une patine de finition. Les caissons en bois seront repeints en faux-bois allégé et les toupies dorées. Vous pourrez voir les photos de Mars-Avril 2022 en cliquant sur ce lien . Haut de page Juin 2022 La fin des travaux de la 1 ère phase approche. A travers l'échafaudage, nous commençons à entrapercevoir le résultat final. Les décors entourant les fenêtres, notamment les frontons, sont restitués. Les pilastres, ainsi que des bandeaux horizontaux en partie inférieure des travées et la partie basse des corniches sous plafond, sont en teinte rose. Le plafond a retrouvé ses couleurs originelles claires. Idem pour les toupies aux croisements des nervures du plafond, qui sont redevenues dorées. Le décor de la niche axiale et celui de la porte principale seront finalisés en phase 2. Début Juin 2022, l'essentiel des travaux de la phase 1 est terminé. Un premier bilan peut être fait : Les décors originels de 1607 ont été restitués, avec toutefois quelques lacunes dans la partie inférieure des tours de fenêtres. Les pilastres et une partie des corniches sont roses, teinte qui rappelle le grès des Vosges apparent sur les façades extérieures. Ces zones colorées, qui n'ont pas été révélées lors des travaux de la travée-test en 2019, et datant vraisemblablement du début du 18 ème siècle, sont apparues en dégageant les crépis du 19 ème . Le plafond est blanc, avec les caissons légèrement grisés et les toupies dorées. Il est redevenu comme certains documents d'archives le décrivent "un ciel étoilé" .... Les fenêtres démontées, ont été restaurées en atelier et remontées. Certaines zones de la phase 1 sont laissées en suspens, en attente des découvertes qui pourront être faites lors de la phase 2. C'est le cas, notamment, des décors du tour de la porte d'entrée Sud : le dessin originel a été complété et enrichi à la même époque que les pilastres roses, et compte tenu des lacunes importantes, la décision a été prise d'attendre le dégagement du décor de la porte Nord pour définir le parti de restauration. Fin Juin,les échafaudages de la phase 2 sont en place : les mêmes travaux peuvent commencer sur le quart Nord-Est du temple. Mais avant cela, l'orgue est démonté. Cette opération commence le 21 Juin - jour de la fête de la musique ! Vous pourrez voir les photos de Mai-Juin 2022 en cliquant sur ce lien . Haut de page Juillet 2022 L’orgue a été démonté. Il ne reste que la partie menuiserie qui est vide mais protégée par un caaisson en bois. Les travaux de rénovation ont pu remprendre Début des travaux de remise au jour des peintures originelles de la phase 2. Cette phase est comprise entre la niche axiale du chœur et la porte nord. La 1ère tâche consiste en l'enlèvement du crépi du 19 ème siècle. Suivent ensuite, le rebouchage des piquetages d'accroche du crépi, la consolidation des enduits d'origine par injection à la seringue, et quand il y a décollement, d'une colle de fixation. Vous pourrez voir les photos de Juillet 2022 en cliquant sur ce lien . Haut de page