Pour tout renseignement envoyez un mail à renovation@temple-saint-martin.org
Au gré de la découverte des symboles du temple Saint-Martin de Montbéliard Le bouquet Se lancer à la découverte d’un lieu de culte, particulièrement lors d’un chantier de restauration, implique de réviser bon nombre d’idées reçues. L’une des plus funestes consiste à penser que les artistes des temps passés se livraient à un travail de décoration et qu’ils cherchaient, pour user d’une formule d’une affligeante, mais éloquente platitude, à «faire joli». Rien n’induit plus en erreur que de penser cela, car chaque élément de la composition architecturale d’un sanctuaire répond à une exigence de cohérence interne: l’œuvre d’art donne à voir et à penser et elle demande à être décodée… Lire la suite de l’article d’Yvan Bourquin
Arum blanc d’Ethiopie. Motif peint, porte sud du temple.